FANDOM


HistoireModifier

La fondation de la centrale de Boisse-Penchot, remonte au début des années 1950, elle est le fruit de la volonté politique de Paul Ramadier, qui était alors président du Conseil. Il s'agissait de valoriser les bas produits de l'exploitation minière, non commercialisables. Cette unité de production permit de sauvegarder une partie de l'emploi dans le bassin suite à la fermeture des mines de fond. Grâce à des investissements très importants réalisés par la SNET, qui a permis une optimisation de ses résultats, a fait de la centrale thermique de Boisse-Penchot, l'une des plus performantes du groupe.

La première tranche, de 27,5 MW, fonctionna de 1956 à 1981. La seconde tranche, de 60 MW, fut en service de 1960 à 2001, date de l'arrêt définitif de la centrale thermique de Boisse-Penchot. Elle produisit environ 10 millions de kw/h et consomma environ 10 millions de tonnes de charbon. Au plus fort de son exploitation, le site a mobilisé jusqu'à 160 personnes. La centrale fut démolie en 2003.

SourceModifier